Un incendie a ravagé sa maison et l’assureur AXA ne veut pas payer

Publié le par Mister K

Mars 2011. André Jedier, père monoparental à Saint- Denis-sur-Richelieu, dans la Belle Province, assiste à la destruction par le feu de sa maison. Logiquement, il décide de faire jouer son assurance habitation pour être indemnisé suite au sinistre. Mais, son assureur refuse. Le différend sera tranché par les tribunaux.

Il a tout perdu

Avec cet incendie qui s’est déclaré en mars 2011, André Jedier a tout perdu. Agé de 46 ans, il a dû se résoudre à retourner vivre chez sa mère à Saint-Hyacinthe. Ses deux enfants de 15 et 16 ans vivent chez un voisin depuis le sinistre.

Car, il n’a encore eu droit à aucune indemnisation. Une situation qui lui cause bien des soucis, notamment d’ordre financier, alors même qu’il possède une entreprise de camionnage.

L’assureur refuse de payer

La cause de tous ces ennuis ? Le refus de sa compagnie d’assurance de procéder à son indemnisation. Pourtant, le rapport d'incendie de la Sécurité publique fait état d’un feu qui s’est déclaré dans la cuisine pour une raison indéterminée. Une version des faits mise en doute par les enquêteurs d’AXA Assurance qui évoquent un second foyer d’incendie situé au sous-sol. 

Pour l’assureur, cela ne fait aucun doute. André Jedier est l’auteur de l’incendie et a enfreint  « la règle d'extrême bonne foi » qui doit exister entre les parties. C’est pourquoi l’assureur ne souhaite lui verser aucune indemnité.

André Jedier a saisi les tribunaux civils pour obtenir le versement de 455 000 dollars (environ 360 000 euros).

 

Moral de l'histoire : Même si la police et les organismes spécialises déterminent les causes du sinistre et la non responsabilité de l’assuré, l’assureur trouvera un « expert » à sa botte pour inculper l’assuré dans le seul but de ne pas payer.

 

Pour voir l'article c'est ici link

 

Publié dans Assurance

Commenter cet article